Comment imaginez-vous le Ciel?

cielComment sera le Paradis? C’est une question importante. Lundi on a parlé de ces livres-témoignages qui racontent, soi-disant, leurs visites du Paradis. Certains mettent leur espoir dans ces récits fumeux. La bonne manière de savoir comment sera le Ciel, c’est d’étudier la Bible. Le chrétien met son espoir dans ce que Dieu dit lui-même à propos du Ciel. Voici une synthèse des textes bibliques proposée par Randy Alcorn:

«Comment imaginez-vous le ciel? Comme un lieu plutôt morne où vous n’aurez rien d’autre à faire que de jouer le même air de harpe à l’infini? Si c’est le cas, vous redoutez probablement cette perspective. Toutefois, si vous préférez croire les Écritures, vous êtes rempli de joie et d’impatience à la perspective de rejoindre votre foyer céleste. Comme je l’ai déjà écrit précédemment, le ciel sera pour nous un lieu de repos et de libération des fardeaux du péché et de la souffrance, mais ce sera aussi un lieu d’apprentissage, d’intense activité, d’expression artistique, d’exploration, de découverte, d’amitié et de service.
Certains d’entre nous régneront avec Christ (Ap 20.6). Des serviteurs fidèles se verront confier des tâches importantes (Mt 25.21,23). Christ nommera certains de ses disciples à la tête de villes et leur confiera des responsabilités proportionnelles aux services qu’ils auront rendus sur la terre (Luc 19.12-19). Les Écritures évoquent cinq couronnes distinctes qui suggèrent des positions de leadership. Nous commanderons même les anges (1 Co 6.3).
Ces récompenses éternelles nous seront données en réponse à nos bonnes œuvres (Éph 6.8; Ro 2.6,10), à la persévérance dans la persécution (Luc 6.22-23), à la compassion manifestée envers les pauvres (Luc 14.13-14) et à la douceur témoignée envers nos ennemis (Luc 6.35).
Dieu nous accordera aussi des récompenses pour avoir donné avec générosité: «Va vendre tes biens, dis- tribue le produit de la vente aux pauvres, et tu auras un capital dans le ciel » (Mt 19.21).
Jésus garde en mémoire le plus humble de nos actes de bonté: «Si quelqu’un donne à boire, ne serait-ce qu’un verre d’eau fraîche, au plus insignifiant de mes disciples parce qu’il est mon disciple, vraiment, je vous l’assure, son geste ne sera pas oublié; il en sera récompensé» (Mt 10.42).
Dieu garde la trace de tout ce que nous accomplissons pour lui, y compris nos dons: «On a écrit un livre devant lui pour que soit conservé le souvenir de ceux qui sont fidèles à l’Éternel et qui le révèrent» (Malachie 3.16).»

— Randy Alcorn, Le Principe du trésor, pages 46-47.

Pour aller plus loin:

Lire ensemble Le Principe du Trésor: Chapitre 3

principe-tresor-alcornLire des blogs c’est sympa, mais on tombe parfois dans le piège de l’instantané, du précuit. Un bon livre, par contre, a eu le temps de faire ses preuves, de mériter notre attention et notre temps. On recommence donc une bonne tradition: nos groupes de lecture! On va lire ensemble le petit livre de Randy Alcorn: Le Principe du Trésor. Cette semaine on attaque le Chapitre 3: «Les yeux fixés sur l’éternité.»

Comme d’habitude, je fais quelques remarques ci-dessous, puis à vous de nous dire ce que vous retirez du chapitre en laissant un commentaire.

L’idée centrale du chapitre 3

D’un côté un pharaon enterré avec sa fortune, de l’autre, un pauvre missionnaire enterré dans l’anonymat. Alcorn commence en racontant l’énorme contraste entre deux hommes morts jeunes. Les pharaons avaient beau être enterré avec eux, leur argent de les suivait pas dans l’au-delà.

L’auteur dévoile dans ce chapitre la deuxième clé: notre cœur suit notre trésor. C’est basé sur les paroles de Jésus: «Car là où est ton trésor, là sera aussi ton cœur» (Mt 6.21). En d’autres mots, pour savoir ce qu’on aime par dessus tout, il suffit de regarder où est-ce qu’on investit nos trésors (argent, biens, temps, énergie). Le chapitre étant court, je vais aussi être succinct.

Ce que je retiens du chapitre

La conséquence naturelle de cette clé est géniale. Si je veux avoir une plus grande passion pour les peuples non-atteints, c’est simple: il suffit de donner plus pour des missions cherchant à leur annoncer Jésus. Si je veux être impatient du retour de Jésus, je dois vivre pour l’éternité et non pour aujourd’hui.

Honnêtement, je pense avoir fait de grands progrès dans ce domaine. Comme mentionné, c’est la joie qui me manque parfois (discuté au chapitre 2). Mais je trouve ça de plus en plus enthousiasmant d’être attentifs aux besoins autour de moi et de me demander: quelles sont les priorités de Dieu?

Je termine avec une belle citation du livre: «Celui qui amasse des trésors sur la terre passe sa vie à s’en éloigner. Pour lui, la mort sera une perte. Celui qui amasse des trésors au ciel attend l’éternité avec impatience; il se rapproche chaque jour de ses trésors. Pour lui, la mort sera un gain.» (p.54)

A vous de jouer: qu’est-ce qui vous a touché cette semaine dans votre lecture du Principe du trésor? Laissez un commentaire!

Aller au Paradis et en revenir: Que penser des témoignages?

ciel-pour-de-vraiDe plus en plus de personnes disent être allées au Ciel. Et après leur retour sur terre, ils ne sont pas bêtes, ils racontent tout ça dans un livre (à succès). La France n’est pas épargnée par cette mode éditoriale du «Tourisme céleste». Que faut-il en penser? Que dit la Bible?

La réponse semble évidente. Et pourtant, vu le succès de ces livres, beaucoup ne semblent pas savoir ce que dit la Bible sur le sujet du Ciel. Comme le phénomène est grandissant et que des éditeurs évangéliques français commencent aussi à traduire et de vendre ces livres et que les libraires «évangéliques» les distribuent¹, voici une courte réponse.

Je suis convaincu que la plupart de nos lecteurs savent comment répondre. Mais que cet article soit une petite aide de plus.

Que racontent ces livres?

Ce n’est pas un phénomène récent. Les livres non-chrétiens racontant des expériences de mort imminente ont toujours eu un certain succès. Mais maintenant, des éditeurs «évangéliques» se mettent aussi à publier des histoires d’enfants et d’adultes qui seraient allés au Ciel (ou en Enfer) et qui en reviennent pour raconter leurs expériences.

Ce n’est pas étonnant que ces livres intéressent. Ils traitent d’un sujet mystérieux et fascinant. Ces récits varient énormément dans leurs descriptions du Ciel. L’un décrit même l’apparence physique de Satan. Par contre, tous les livres ont un point en commun: ils étonnent par  l’absence de la gloire de Dieu. Ils sont centrés sur l’individu qui aurait été au Ciel et ont peu de temps à nous raconter la gloire de Jésus (si même ils en parlent).

Que penser de ces livres?

Voici un extrait de la réponse du pasteur John MacArthur:

Pour ceux qui mettent réellement leur confiance dans la Bible, il est impossible d’éviter la conclusion que ces témoignages modernes, tellement centrés sur l’homme et accordant relativement peu d’attention à la gloire de Dieu, sont simplement faux. Ils sont soit le fruit de l’imagination (rêves, hallucinations, faux souvenirs, fantasmes, et dans le pire des cas des mensonges délibérés), ou alors ils sont le produit de mensonges démoniaques.

C’est absolument certain, car l’Écriture dit clairement que les gens ne redescendent pas du Paradis: «Qui est monté au ciel, et qui en est descendu?» (Proverbes 30.4). Réponse: «Personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme» (Jean 3.13). Toutes les descriptions du Ciel dans l’Écriture sont des visions et non pas des voyages fait par des morts. Et même les visions du Ciel sont très très rares dans la Bible. Elles se comptent sur une seule main.²

Ça revient à une question de confiance. Si ces livres se vendent à des millions d’exemplaires, c’est que les gens trouvent plus de réconfort dans le témoignage d’un enfant de 4 ans qui serait allé au Paradis, que dans le témoignage de la Parole de Dieu elle-même.

Tim Challies (voir ci-dessous) à raison. On ne devrait pas hésiter à rejeter ces livres et on ne devrait pas culpabiliser de ne pas croire ces récits, même quand c’est un enfant de 4 ans qui le raconte. Que la Bible soit notre seule autorité pour savoir à quoi ressemblera le Ciel.

Et vous? Comment répondez-vous à vos amis qui aiment ces livres?

Pour aller plus loin

  • Regardez cette courte vidéo du prédicateur David Platt:

If you struggle believing what the Bible says, but learn to find security in the testimony of a toddler, well, I feel sorry for you. And I do not mean this in a condescending way. If God’s Word is not sufficient for you, if the testimony of his Spirit, given to believers, is not enough for you, you will not find any true hope in the unproven tales of a child. This hope may last for a moment, but it will not sustain you, it will not bless you, in those times when hope is waning and times are hard.
So reject this book. Do not read it. Do not believe it. And do not feel guilty doing so.

¹ Le dernier en date Le Ciel ça existe pour de vrai a été vendu à 7 millions d’exemplaires dans le monde et en France (c’est l’image qui illustre cet article). Il est vendu par les plus grandes librairies évangéliques. D’autres exemples «chrétiens» sont 23 minutes en enfer,  et 90 minutes au Paradis (écrit par Don Piper à ne pas confondre avec John Piper). Le phénomène n’est pas récent chez les éditeurs séculiers comme l’atteste les nombreux autres livres sur le thème sur Amazon.

² Cité et traduit d’après cet article du site de John MacArthur: The Burpo-Malarkey Doctrine.

 

La croix : source de notre justification ET de notre sanctification

J’ai souvent tendance à retomber dans le même piège. Je sais que mon salut ne dépend pas de mes œuvres. Je sais aussi que ma sanctification ne dépend pas de mes œuvres. Et pourtant, souvent je pense et j’agis à l’inverse. En ce moment je lis Prêcher, L’art et la manière de Bryan Chapell (que je vous recommande). Ce passage m’a encouragé.

Tous les croyants ont naturellement tendance à évaluer leur justification à la lumière des progrès de leur sanctification. Nous considérons que nous sommes en règle ou non avec Dieu sur la base de ce que nous avons fait aujourd’hui. Avons-nous suffisamment fait le bien ? Avons-nous été à la hauteur de notre idéal ? Avons-nous blessé quelqu’un ou transgressé un commandement ? Pourtant, selon le message de l’Évangile, la sanctification repose sur la valeur éternelle de ce que Jésus a fait. Puisque Jésus est mort et ressuscité pour nous, nous sommes purifiés de notre péché et réconcilié avec Dieu. « Maintenant donc, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ » (Rm 8.1). Nous apprenons à vivre pour Dieu en nous appuyant sur cette assurance : nous sommes unis à sa vie et à sa puissance sur la seule base de ce qu’il a accompli pleinement et une fois pour toutes à la croix (Ga 2.20). Ce que nous expérimentons de ses bénédictions et de la relation avec lui dépend en effet de notre obéissance. Mais la réalité de notre relation avec lui ne dépend pas, et n’a jamais dépendu, de notre capacité à faire le bien. Dieu nous applique de manière pleine et entière les mérites de la justice du Christ, même si notre obéissance à sa Loi, par amour et en réponse à son œuvre rédemptrice, demeure une lutte quotidienne (Rm 5.15-21; 1 Co 6.11; Ep 5.25-27).

– Bryan Chapell, Prêcher, L’art et la manière, Ed. Excelsis, p. 334

Pour aller plus loin :

FOIRE AUX LIENS: 12 avril

Foire aux liens

Voici les liens qui ont marqué notre semaine. N’hésitez pas à proposer des équivalents français aux articles anglais!

-30€ SUR LE KINDLE PAPERWHITE – La Rolls-Royce des Kindle est en promo. Ce weekend elle est vendu 99€ au lieu de 129€.

B4XVI: ART VS HIPHOP – Le tumblr B4XVI met en parallèle des détails d’œuvres d’art d’avant le XVIè siècle et des photos de rappeurs. À la manière des diptyques, les 2 images se répondent… et font sourire.

BILAN DE 4 ANS DE LA RÉBELLUTION – 4 ans après le congrès Génération Challenge, où sont les rébellutionnaires? L’article raconte le cheminement d’une jeune fille qui a aujourd’hui 20 ans. Où sont les autres? Etiez-vous de leur nombre? Ceux qui aiment les chiffres les trouveront ici.

PROJET ARA/PHONEBLOKS [ENG] – Je sais pas si vous êtes comme moi, mais l’idée d’un téléphone modulable me plaît assez. Plus d’infos sur l’avancée du projet dans l’article.

COMMENT ARRÊTER DE PROCRASTINER EN 2 MIN [ENG] – Je perds du temps. Et je paris que vous en perdez aussi. Découvrez cette méthode pour arrêter de ne rien faire.

#AFTERSEX – Sur Instagram, la dernière mode est aux selfies intimes. Deux journalistes reviennent sur l’intrusion de l’intime, qui semble aller toujours plus loin.

RENCONTREZ L’ASSISTANTE DU FUTUR [ENG] – Microsoft espère prendre le meilleur des assistants d’Apple et Google et les rendre obsolète.

DÉCOUVREZ LA RÉVOLTE PROTESTANTE [ENG] – Ça semble très bien fait. On aperçoit une figure contemporaine connue de beaucoup dans l’épisode sur Calvin: John Glass. C’était notre pasteur à Genève!

 

TIRAGE DU WEEKEND: Encyclopédie biblique

tirage-2

Cette semaine, nos partenaires sont les éditions CLC. Ils font gagner 3 exemplaires de leur Encyclopédie biblique aux visiteurs de NotreEglise Point Com. Pour avoir une chance de gagner, c’est simple: inscrivez-vous au tirage ci-dessous!

Encyclopédie biblique – Frank Reisdorf-Reece

encyclopedie-bibliqueDictionnaire et concordance des Saintes Écritures contenant 10 089 articles et sujets bibliques et plus de 150 000 références et citations.

Règles du tirage: une seule inscription par personne. Vous n’avez pas le droit d’inscrire quelqu’un d’autre sans qu’ils en soit au courant. Vos coordonnés restent privées. Dès que les gagnants ont été désignés et contactés, tous les noms et adresses emails seront effacés. Les gagnants seront contactés par email. L’inscription au tirage est ouverte jusqu’au samedi 12 avril à midi.

Jusqu’à -75% sur des livres pour Logos 5

logos-carsonLe logiciel biblique Logos 5 commence à apparaître en France. Mais ça fait des années que le logiciel existe en anglais et cartonne. Chaque année en mars à lieu un tournoi des champions: les grands auteurs du catalogue de Logos sont mis en concurrence dans des matchs et un vainqueur final est déclaré.

Cette année (et l’année dernière) le gagnant est Don Carson. Une sélection de ses livres sont à -75%. Il suffit de renseigner les codes promo.

Le Dictionnaire de théologie biblique en anglais est par exemple à moins de 10€ (contre 42€ pour la version française chez Excelsis). Idem pour son commentaire sur l’évangile selon Jean qui revient à moins de 10€ (42€ en français). Les ressources des autres auteurs sont aussi en promo (ça va de -30% à – 65%). Profitez-en, la promo dure jusqu’au 16 avril.

Retrouvez tous les livres de Carson à -75% ici. Tout de la plume de Carson est bien, et souvent c’est excellent.
Retrouvez tous les livres de Doug Moo à -40% ici.
Retrouvez toutes les promos sur le site de Logos.

Et si on n’a pas Logos?

Lisez notre article expliquant comment profiter des livres gratuits sur Logos en téléchargeant le moteur gratuitement. Il suffit d’avoir le moteur pour acheter des livres individuels. Pas besoin d’un pack.

Tous les livres que vous achetez peuvent être consultés sur les applications iPhone, iPad et d’ordinateur (toutes gratuites). Chez Logos, vous achetez les ressources, pas le logiciel (c’est à peu près vrai). En tout cas, ils ne nous facturent pas les mises à jour.