Archives de Tag: Citations

Foire aux liens 17-01-13

Foire aux liensJ’aime l’hiver. Cela dit en passant, c’est une saison particulièrement agréable quand on n’a pas de voiture. Chaque matin je prends mon vélo dans la neige pour aller en cours, alors que les autres sont encore là à gratter leur pare-brises. Voici quelques liens que j’avais en reserve. Bonne lecture!

UN BIENFAIT DU DÉBAT SUR LE MARIAGE ET L’ADOPTION HOMOSEXUELS – Le journaliste Patrice de Plunkett attire notre attention sur le fait que de nombreux grands médias ont sollicité des interview et des articles auprès de nombreux jeunes chrétiens. Mais aucun de ces entretiens n’a été publié. Explication? De Plunkett à bien son idée et nous invite à lire une des tribunes commandées, celle de Pierre Jovanovic de Sciences Po Paris.

L’ART DU PICKPOCKETING EN VIDÉO – Super petite explication des techniques des pickpockets. L’expert qui divulgue ses secrets est Apollo Robbins, un artiste à Las Vegas qui gagne honnêtement sa vie en jouant des tours et en montrant au public comment il fait ses tours. C’est un peu un magicien qui montre ses secrets. MA: Challies

21 CITATIONS DE WINSTON CHURCHILL POUR ENTREPRENEURS – C’était un sacré lascar ce Churchill. Exemple: «Le pouvoir de l’homme s’est accru dans tous les domaines, excepté sur lui-même.» MA: Sam K

TARANTINO PERD SON SANG FROID AVEC UN JOURNALISTE – Avoir des propos violents parce qu’on ne veut pas adresser la violence dans ses films, c’est un comble non? La séquence comment à partir de 4’30 sur le clip.

PARUTION DU «NOUVEAU» NUMÉRO DU JOURNAL DU CNEF – J’ai un mois de retard à signaler la parution du dernier Connexions (#5), mais ça ma complétement échappé. Il est gratuit en lecture en ligne ou en PDF téléchargeable. Il parait qu’on même le recevoir par email dès la parution en s’abonnant ici.

VIDÉO: MAGNIFIQUES PAYSAGES DU MONDE EN TIMELAPSE – Inutile de préciser que je suis accro de ce genre de vidéos. À regarder en HD en plein-écran avec du son! MA: Challies

Pères de l’Église et baptême

Guillaume Bourin recense des citations de Jérôme, Athanase, Grégoire de Nysse, Ambroise de Milan et Chrysostome à propos du baptême. L’introduction de Bourin de la citation de Jérôme permet de cerner l’enjeu:

Cet extrait est d’autant plus intéressant qu’il émane d’un auteur ayant vécu au moment même où le pédobaptisme était proclamé “doctrine de l’église” (concile de Carthage, 418 ap. JC). C’est un indice supplémentaire qui démontre que le baptisme était encore largement répandu et défendu à cette époque.

Toutes les citations des Pères de l’Église sont ici et celle de Jérôme ici.

Article liéVIDEO Faut-il pratiquer des baptêmes spontanés?

LIVRE : Youcat

Certes, je ne ménage pas les Catholiques intégristes ces derniers temps… Mais n’en déduisez rien sur ma relation au catholicisme !

D’ailleurs, il y a un très bon livre, je trouve, pour comprendre la théologie catholique. C’est tout simplement le catéchisme de l’Eglise catholique pour les jeunes, Youcat (traduit de l’original en Allemand).

Benoît XVI préface :

Vous devez savoir en quoi vous croyez. […] Vous devez comprendre [votre foi] comme un bon musicien comprend sa partition. Vous devez être encore plus enracinés dans votre foi que la génération de vos parents, pour affronter avec courage et détermination les défis et les tentations de notre époque.  (page 10)

* Agréable à feuilleter, bien mis en page, bien illustré, le livre sorti en 2011 à l’occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse de Madrid, n’a rien de poussiéreux.

* Il fonctionne par questions-réponses, 527 au total, classées par thèmes. Un index des mots clés permet de s’y retrouver très facilement. Il y a des questions plus "théoriques", comme "Quel était le destin de Dieu quand il a créé le monde" (48), et d’autres plus "pratiques", comme "Quel est le devoir des managers et des dirigeants d’entreprise?" (443).

* Bien sûr, il n’est pas question ici d’évaluer la doctrine enseignée pour elle-même, mais la façon dont elle est exposée. L’intérêt de consulter un tel ouvrage, c’est de comprendre la foi catholique, son raisonnement, et Youcat est un excellent outil pour y parvenir ou du moins commencer à s’y intéresser.

La première partie, « Ce que nous croyons », expose, entre autres, la doctrine de la rédemption. Or, parfois, je me demande si des amis catholiques proches (pas tous !) en ont déjà entendu parlé ! Bref, en théorie, c’est toujours au programme…

La troisième partie, « la célébration des mystères chrétiens », traite de la liturgie et des sacrements. C’est celle qui m’a le plus intéressée. On raconte beaucoup de choses sur l’eucharistie (la messe) ou le sacrement de réconciliation (la confession) chez les Protestants. C’est bon de savoir de quoi il en retourne exactement pour engager de bonnes discussions. Combien de fois c’est moi qui ai appris à des amis catholiques la signification exacte de l’eucharistie (et combien de fois, je me rends compte qu’ils n’y adhèrent pas pleinement…) !

* Sur chaque page, en plus des questions-réponses, se trouvent des passages de l’Ecriture et des citations de Chrétiens (et de quelques philosophes et artistes) des premiers temps à nos jours, de toutes les tendances. Pour vous donner une idée de la diversité : Thomas a Kempis, Mère Teresa, Aristote, C. S. Lewis, Martin Luther, Saint Augustin, Saint Curé d’Ars, Blaise Pascal… Et elles sont presque toutes très pertinentes !

* Enfin, quid de l’autorité de la Bible dans Youcat ? J’en profite pour faire un topo général sur la différence entre les deux confessions, catholique et protestante. Les auteurs ont pris un grand soin à justifier leurs croyances par des références à la Bible. Contrairement à une légende tenace, elle n’est pas absente. Mais, la Bible est toujours associée à la tradition et à l’enseignement de l’Eglise.

On en revient inexorablement au débat de la Réforme, qui est toujours actuel. Les Réformateurs n’ont pas opéré une révolution en proclament l’autorité de l’Ecriture (l’Eglise catholique la reconnaît sans réserve) mais en distinguant l’Ecriture de l’Eglise. On pourrait comparer la théologie catholique à un édifice : la Bible forme les fondations et l’enseignement de l’Eglise les divers étages. L’Ecriture parvient au fidèle commentée et interprétée, tout un discours ecclésiastique l’enrobe. Les réformateurs ont montré que le fondement n’autorisait en aucune manière ce que l’on avait bâti au-dessus au fil des âges. Au lieu de se servir de la Bible afin de légitimer les doctrines et pratiques de l’Eglise, ils lui ont demandé de les bousculer. Alors que pour le protestant l’Eglise est jugée par l’Ecriture, pour le catholique, l’Ecriture exerce son autorité à travers ce que dit et fait l’Eglise. Je pense que c’est là ce qui explique que le lecteur de sensibilité protestante trouvera que tout n’est pas fidèle à l’enseignement de la Bible et sera mal-à-l’aise, ça a été mon cas, face à tout ce qui est brodé autour d’une référence biblique…

Ce paragraphe d’Alfred Kuen est un excellent rappel. Le manque d’illustrations, l’absence d’images et de poésie est clairement une faiblesse chez moi. Avis aux prédicateurs demain. Avez-vous des bonnes images?

"L’oriental utilise encore plus d’images que nous et, en abordant la Bible, nous sommes obligés de nous habituer à cette constante présence d’un langage métaphorique. Ce langage s’adresse d’avantage à nos sentiments qu’à notre raison: "Voici, je me tiens à la porte et je frappe… j’entrerai chez lui et je souperai avec lui" (Ap. 3:20) est bien plus parlant que s’il était écrit: Jésus veut entrer en communion avec nous. L’image se grave mieux dans la mémoire que la pensée abstraite. Elle illustre les vérités spirituelles."

Alfred Kuen, Comment interpréter la Bible, p71